Comment traiter les problèmes respiratoires par les automassages ?

En cas de rhume, sinusite, toux grasse ou sèche, ayez le réflexe de vous masser !

Suivez le guide…

Différentes parties du corps sont à travailler.

Le visage

Malaxer les sourcils entre pouce et index, sur toute leur longueur, frotter les ailes du nez, malaxer les pommettes. Ceci permet de travailler sur les différents sinus. Possibilité de masser le point du méridien du Gros Intestin (GI20), situé à la base du nez, avec une goutte d’huile respiratoire type Eucalyptus radié ou Ravintsara (pure ou diluée dans une huile neutre d’Amande douce ou Macadomia).

La cage thoracique

Faire des percussions avec la pulpe des doigts sur la poitrine, puis masser les deux premiers points du méridien du Poumon P1 et P2 avec une huile respiratoire, vue plus haut.

Si l’affection provoque également des sensations type maux de tête ou l’impression d’avoir « la tête en étau », l’auto massage de la tête est alors recommandé : tapotement sur le crâne, étirer les cheveux, masser le crâne en insistant sur les zones douloureuses.

Des ateliers sont proposés occasionnellement au cabinet ou en entreprise. Me contacter pour plus d’informations.

Les conseils donnés dans cet article ne sont en rien des recommandations médicales à proprement parlé et ne remplacent pas une consultation chez votre médecin généraliste.